lundi 9 mai 2016

De Royan à Saint Georges de Didonne

Avant de prendre le bac, faisons donc escale à Royan. Alors, océan ou Gironde ? Si vous avez lu attentivement l'article précédent, vous devez avoir compris !
Comme beaucoup de villes, Royan doit tout à la présence de l'Atlantique à ses pieds. Je ne suis pas aller fureter dans le centre-ville, mais la façade maritime ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Les immeubles sont modernes, assez froids malgré les couleurs qui leur ont été données et m'ont plus rappelé une architecture de cité parisienne que celle d'un front de mer digne de ce nom, comme aux Sables d'Olonne par exemple. Évidemment, les constructions ne sont pas là pour le plaisir des yeux. Au contraire, ce sont bien elles qui regardent vers l'horizon et c'est bien leur seule fonction. La première chose à faire est donc de se ruer sur la plage, et il y a de quoi faire. A cet endroit, la côte forme comme une anse de sable fin, une grande étendue sur laquelle on peut marcher très, très longtemps...

...jusqu'à se retrouver à Saint Georges de Didonne. Au passage, on admire les villas anciennes, les plus modernes qui ne sont pas dénuées de charme, et on arrive sans s'en rendre compte dans la commune voisine. Ici, c'est le domaine des rochers. Pour mieux les admirer, il faut grimper l'une des ruelles qui mènent un peu plus haut et permettent d'admirer le point de vue. Les cabanes de pêcheurs sur pilotis, typiques de la région, plantées à marée basse sur un tapis irrégulier de roches brunes et noires. Sur la droite, Royan. En face, la Gironde où je vous emmène ensuite. 



Il faut penser à faire demi-tour. Le chemin est encore long ! Pourtant, c'est évident, il faudra revenir ! Eh oui, j'apprends et je découvre que nous avons loupé plein de choses à Saint Georges de Didonne : la plus grande plage de Charente Maritime, la série de criques paradisiaques, le port, un joli centre-ville qui risque fort de me plaire et une gastronomie qui promet de ne pas me laisser indifférente. Malheureusement, le temps nous était compté. Il va vraiment falloir que je fasse une liste : 1. des endroits où aller, 2. des endroits où revenir, 3. des solutions à trouver pour avoir plus de vacances !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

êtes-vous passés à proximité de "tarte aux prunes" ? ça fait partie de nos bons souvenirs là-bas il y a maintenant....15 ans !
PCR

emi voyageages a dit…

Eh non ! C'est quoi ?