mardi 14 février 2012

De coeur inconnu

Charlotte Valandrey, De coeur inconnu, 2011.
Jour de Saint Valentin, c'est bien LE jour justement où il fallait parler d'amour et de coeur, de l'histoire d'une femme qui avait tellement aimé qu'il lui avait fallu un nouveau coeur. On ne la présente plus, son bouquin, elle en a parlé sur tous les plateaux de télé. On pourrait redouter ne plus y avoir rien à découvrir. Mais elle en parle tellement bien que le jour où on vous l'offre, parce que la personne sait ce qu'il contient et combien vous pourrez parfois vous y reconnaître, alors vous pleurez. C'est comme ça. Evidemment que je me suis empressée de lire. Evidemment que ça m'a plu. Comment penser le contraire? Ce n'est jamais larmoyant, juste touchant; jamais voyeur, juste vrai. Sans détours, sans mensonges, sans ornements, sans miroirs. Juste comme une pièce aux murs tous blancs où on ne peut pas tromper, un éclairage naturel sur l'artiste vue par elle-même. Lucide, réaliste. Un portrait. Simplement. Touchant. On rit, on pleure, je suis obligée de la faire parce que c'est vrai. Mais on se reconnaît tellement dans cette femme, pourtant hors du commun, mais tellement humaine. Elle en a connu des galères et des joies intenses, des amours déçus et de magnifiques illusions. Comme toutes les femmes, toutes les mères, toutes les filles. La seule différence c'est que dans son cas tout est vécu à cent à l'heure, de manière dix mille fois plus intense que dans la plupart des vies. C'est tout. Elle a beau être farfelue, son histoire, on la croit, les yeux fermés, sur parole, la main sur le coeur. Parce que le sien, de coeur, contient tellement de mystères et de richesses. Un trésor. L'amour. L'universel. Pas l'amour riquiqui de la Saint Valentin, pas l'amour d'un jour, d'une personne. Non, l'amour de la vie, des hommes, de Dieu, du monde. On la suit, Charlotte, dans cette belle trace qu'elle nous laisse, on la suit...
Merci Lili... C'est marrant, dans le livre, la meilleure amie de Charlotte s'appelle Lili aussi...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel est le point commun entre les mots "amour", "délice" et "orgue" ? dit la fille chiante avec l'orthographe !
pcr

Anonyme a dit…

blague à part, si je lis ce bouquin, j'en sors avec les yeux rouges et bouffis, je le sens, je le sais, mais c'est certainement un livre magnifique. Merci de nous le rappeler.

emi a dit…

Amours déçuEs, c'est bien ça? Merci ma relectrice préférée!

Anonyme a dit…

YESSSSS !