lundi 20 février 2012

Contes de la mine: la ch'alla

ça y est! Je les ai! Les exemplaires de "mon" livre, de la traduction des Contes de la mine écrits par Victor Montoya. Du coup j'en ai aussi acheté 2, les premiers, en disant timidement à la caisse: "heu... je crois qu'en tant qu'auteur j'ai droit à un pourcentage de réduction". J'avais envie de dire à tout le monde "c'est moi, c'est le mien, c'est mon livre!". Et puis de suite j'ai sauté dans le premier train pour rentrer chez moi avec mon précieux butin. Car avant de crier victoire, il fallait que je remercie le Tio, que je lui fasse une ch'alla, une cérémonie d'offrande, pour le remercier d'avoir été bienveillant, pour ch'allar les premiers exemplaires du livre, pour que cela leur porte chance, pour que le Tio continue de veiller sur ce projet qui le concerne en premier lieu. Encens, alcool, serpentins, je me suis assise en face de lui un moment et on a discuté tous les deux...
Demain, c'est le Martes de ch'alla, la fin du Carnaval, encore une occasion pour mettre du vent dans les voiles de tous nos projets...

3 commentaires:

Esteban a dit…

Félicitations !

emi a dit…

Merci!

enrique a dit…

Bonjour! Belle image celle du train. C'est là que l'on voyage, c'est là que l'on rêve, et l'on va certainement plus loin encore que sa véritable destination.