samedi 13 février 2010

On the road again

Après toute cette sale période (pression au boulot, vous avez dû lire le communiqué de presse; froid; résultats des examens qui se font trop attendre après tout ce travail acharné; fatigue... je passe), ce voyage arrive à point nommé, comme on dit. Dans quelques jours, je pars, loin, en Bolivie. Me ressourcer, faire des tas de choses qui prennent une toute autre dimension là-bas: manger, marcher, rencontrer, chanter, écrire, discuter, vivre. Là-bas c'est l'été tropical. Je sens que je vais faire des jaloux! Dans ma valise: tuniques légères, sandales et crème solaire... Vous n'êtes pas sans savoir, qu'en Bolivie, internet... Vous vous souvenez lorsque vous n'aviez pas encore l'ADSL? Et bien voilà, c'est ça! Comprenez donc que, même si j'aurai des tonnes de choses à vous raconter, elles arriveront peut-être au compte goutte. Ne soyez pas surpris ni déçus, il y aura forcément énormément d'écrits, de photos, peut-être de sons, à mon retour à Paris. Retour, quel mot affreux! Pour l'heure, je cesse peu à peu mes activités routinières pour me concentrer pleinement sur ce départ qui approche. Deux ans et demi d'attente! Imaginez vous un peu! J'ai besoin de me plonger dans cette sensation d'excitation et de crainte à la veille du voyage.
Je vous dis donc à bientôt!
Qui m'aime me suive...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

VEINARDE VEINARDE VEINARDE...
JE TE SUIS !
Michèle

enrique a dit…

Bonjour Emi! Je pense que la Bolivie mérite ton passage sur ces terres! De tout coeur, je te souhaite un bon séjour là-bas!

aldeasela a dit…

jaloux, ben oui! quand même un peu!
Mais bon, c'est mérité.