mercredi 13 janvier 2010

Tremblement de terre

Haïti. Je ne connais pas ce pays, je n'ai pas d'affinités particulières avec sa culture ou avec ses habitants, n'y suis j'amais allée, ne sais que ce qu'en disent les journaux, guerre et pauvreté. Pourtant ce tremblement de terre, une nouvelle catastrophe, les images qu'on nous en montre et l'idée que cela aurait très bien pu nous arriver, me touchent terriblement. J'imagine une éternelle minute de cauchemar, l'apocalypse puis le néant, la recherche des proches ou l'absence de nouvelles d'eux, les visions d'horreur et le sentiment d'impuissance, l'odeur de la mort qui rode et partout des scènes de désolation.
Pour le moment, les grandes associations n'ont pas encore toutes donné de consignes pour les dons. Je connais un peu ce milieu. Si vous voulez donner, ne le faites pas à n'importe qui. Il est important maintenant de se comporter en humains responsables. Trop d'associations détournent les fonds. Renseignez vous, puis donnez.

1 commentaire:

enrique a dit…

Hola Emi! Trouvé dans "Le Quichote de La Mancha": ...siempre la desdicha persigue al buen ingenio.