samedi 24 janvier 2009

El Ekeko

Demain à la Paz, grande fête, gros rendez-vous immanquable pour les paceños, c'est le Dia del Ekeko. El Ekeko en fait c'est quelque chose de très local, rien de semblable au Pérou, et pour les cochabambinos un être un peu mystérieux. Le dieu de l'abondance il parait. C'est de là, de cette fête, que serait née Alasitas et ses miniatures. Tout ce qu'on sait c'est que les paceños le respectent drôlement, ce petit personnage, que certains en ont chez eux et le vénèrent, lui font des offrandes, le nourrissent et lui offrent des cigarettes. On murmure aussi que s'il n'a pas son compte il se fâche... (En tout cas demain à Paris on fête El Ekeko). Et pendant ce temps là Super Cholita, elle, se fâche aussi et reprend du service contre Goni. Il y a la tradition, et le folklore; le religieux et le politique. Pas si éloignés que ça en fait, voyez vous... Paraitrait même -si on le dit dans le journal, c'est que c'est vrai pardi!- qu'elle aurait aidé Evo dans sa campagne présidentielle...

3 commentaires:

enrique a dit…

hola! Demain on fête l'ekeko à Paris?
j'aimerai le voir cet ekeko là parce que j'ai plein de choses à lui demander aussi!
C'est où?

aldeaselva a dit…

Nous avons à présent la nôtre de super cholita!
!Una buena fiesta del Ekeko a los bolivianos! JAlLALLA...!

Patxi a dit…

énorme, super cholita!!
j'ai remmené q ekekos en France avec tout le toutim..les bêtes qui y ont germé ont tout dévoré.mauvais signe, carrajo!!
enfin zont bouffé ma valise et en l'occurrence, les départs sont légion donc todo bien.
Un abrazo pa ti!