vendredi 6 janvier 2012

Partir pour revenir et vice versa

Vendredi 23 décembre 2011. 9h. Retour à Paris. Gris. Les fadas dans le train, les visages blêmes et dépressifs, sans expression. Les corps effacés, brouillés, enveloppés dans leurs vêtements d'hiver trop grands. Et le silence. Pas d'exubérance. Des regards réprobateurs quand un bruit dépasse, se distingue du niveau sonore étouffé. Je passe quelques coups de fil. Je me sens à nouveau moi-même. Il me fallait ce court voyage sur une terre pas si inconnue pour que je redevienne la voyageuse, la baroudeuse, l'aventurière, celle qui part, qui vit et qui revient, qui revient pour raconter, auréolée d'énergie et de soleil, de parfums d'exotisme et d'ailleurs. A peine rentrée, je pense déjà à repartir. La machine est enfin relancée. Je comprends alors que je suis moi quand je suis en partance, à l'affût, comme sur un coup. Quand l'ici et le là-bas se mélangent et s'inversent, jusqu'à ce que je ne sache plus d'où je pars ni où je suis étrangère. Reste maintenant à atterrir sans sombrer, à revenir au quotidien tout en gardant le soleil et la beauté à l'intérieur, une façon désinvolte d'affronter la vie en lui souriant de défi. Je ne sais quels seront les prochains voyages mais je suis prête. J'ai retrouvé les aéroports, les décollages et les dépaysements. Mon pays, c'est justement l'ensemble de ces paysages, de ces terres et de ces gens. France, Suisse, Italie, Espagne, Bolivie... et peut-être encore d'autres. L'argent dépensé pour ce voyage aura eu autant d'effet pour ce à quoi il a été employé que quelques séances chez le psy. Une bonne cure de désintoxication du pessimisme, une rééducation pour désapprendre l'immobilisme, se dépoussiérer des chaînes qu'on se met souvent soi-même, se sortir des sables mouvants dans lesquels on a coutume de se complaire après chaque tempête. Et dans un geste de renaissance à soi et au monde, enfin, reprendre la dynamique de l'ailleurs.




Au fil du Guadalquivir
Photos:emi

1 commentaire:

Michèle a dit…

Jolie, jolie la dernière phrase...