dimanche 16 mai 2010

Semaine de la Bolivie à Paris

Mieux vaut tard que jamais!

La semaine bolivienne a lieu à partir de lundi à Paris avec au programme:

-le 3 ème festival International du Charango, lundi soir

-un grand spectacle avec des danses, de la musique... et la BANDA BOLIVIA!! le jeudi soir

-des conférences

-des expos...

tout cela à l'UNESCO!

Venez donc très nombreux profiter de ces bons moments en perspective.

Pour plus de renseignements, jetez un coup d'oeil aux affiches ci-dessous.

4 commentaires:

Gilles Seigneur a dit…

Bonjour

vous (ou tu) êtes (es) particulièrement active auprès de tout ce qui touche à esa MARAVILLOSA BOLIVIA,j'ai raté la semaine sur la Bolivie et notamment le festival de Charango
mais je pourrai peut-être me consoler en récupérant une affiche,
avez-vous (as-tu )un contact auprès duquel il serait possible d'en obtenir une?
Diospagarasunki
Gilles

emi a dit…

Imaynalla Gilles!
pour l'affiche, envoie moi plutôt un mail et je t'enverrai une adresse

Gilles Seigneur a dit…

Bonjour Emi
voici mon email:
gilles.seigneur@laposte.net

si tu veux jette un oeil sur le lien suivant: www.inter-notes.fr (une initiative intéressante réalisé par des copains rennais concernant le commerce équitable avec les producteurs de café des Yungas , à la clé un très joli livre intitulé " la route du café des yungas à la bretagne "
Bonne journée

Tugdual a dit…

Merci à Gilles Seigneur et à Bernard Ollivier pour son blog. Nous avons effectivement le plaisir de vous faire part de la parution du livre-CD coécrit par Tugdual Ruellan, journaliste en Bretagne, et Bernard Bruel, enseignant à Rennes, « Pour un commerce juste : La Route du café - des Yungas à la Bretagne » (Editions Rives d’Arz), à la suite d’un reportage effectué dans les plantations de café en Bolivie et l’accompagnement depuis 15 ans de l’aventure initiée par Yves Thébault, directeur du CAT centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, Guy Durand, alors président de Max Havelaar France et Olivier Bernadas, torréfacteur, fondateur de la société Lobodis.
Madame Luzmila Carpio, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, nous a fait l’honneur d’en rédiger la préface.
Disponible sur http://www.rivesdarz.fr/
(traduit en espagnol) – un CD à l’intérieur de musiques offertes par des amis musiciens ou enregistrées sur place.
Bien cordialement,


L’aventure commence en 1993 lorsque trois Bretons se
lancent, contre vents et marées, dans le commerce équitable :
Guy Durand, alors président de Max Havelaar France,
Olivier Bernadas, gérant de la jeune société Lobodis, et Yves
Thébault, directeur du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne.

Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté
au juste prix aux petits producteurs, transformé en France
par des ouvriers en situation de handicap.

Tugdual Ruellan, journaliste, et Bernard Bruel, enseignant,
nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les
Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre.
Route dangereuse mais route de tous les espoirs… Ils se font
porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de
ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste,
améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.