samedi 14 juin 2008

Pendant que j'y pense

Tant qu'on y est, je viens de vous parler du secours en montagne et du PGHM, je vais vous aider à préparer votre sac de rando! L'été approche, les crampons vous démangent -je parle aussi pour moi mais ils seront cette année en repos forcé, c'est la vie-, mais il ne faut pas en oublier pour autant la moitié de l'essentiel. Ne me dites pas que vous aussi vous partez encore sur les sentiers de moyenne montagne en modestes baskets, ou pire en sandales, sans pull et sans eau? Allez, je le reconnais, le coup des baskets ont l'a tous fait, mais c'était dans les années 80, on était peut être moins informés que maintenant sur les dangers potentiels de la montagne. Alors pour les éviter et ne profiter que des bons côtés, voici une petite liste, non exhaustive et sûrement pas parfaite -je le précise, pour les grincheux éventuels-:
A se mettre sur le dos:
-un pantalon et un pull car il peut faire froid en altitude (si si)
-un short et un t-shirt de rechange, voir même une serviette à cause de la transpiration (c'est humain)
-un couvre chef, essentiel pour éviter les insolations
-une cape pour la pluie (et ne dites pas "aucun risque, ce matin il fait beau": en montagne le temps change à la vitesse de l'éclair -elle est bien bonne celle là!-)
-des lunettes de soleil: même si le bronzage raton laveur ne vous convient pas, tant pis, il faut!
A se mettre sur le corps:
-de la crème solaire, des litres de crème solaire: plus on se rapproche du soleil, plus ça chauffe. Et les coups de soleil derrière les mollets je vous déconseille fortement, ce n'est pas agréable du tout du tout.
-l'attirail pharmaceutique de base, de quoi tenir pour les petits bobos: pansements, gaze et sparadrap, bandes pour les entorses et pommade, désinfectant (pour les plaies et pour les piqûres de taon si vous allez dans les alpages, sauf si vous avez de la chance et que les petites bêtes ne sont pas fans de votre aimable chair), la paire de ciseaux évidemment, du paracétamol (un mal de tête est vite arrivé...)... heu, c'est deja pas mal non? vous pensez à autre chose??
A se mettre dans l'estomac:
-de l'eau, de l'eau et encore de l'eau, mélangée avec du jus de fruits pour le sucre, parce que l'eau toute seule au bout d'un moment on s'en lasse. Pour le tonneau de St Bernard avec la gnôle vous prenez vos responsabilités, je ne vous ai rien dit
-le casse croute mais surtout des fruits et des fruits secs, du chocolat, des gâteaux secs... je ne suis pas fan des barres de céréales énergétiques vous l'aurez compris (ben oui, on faisait comment avant?). Un conseil, ne mangez pas les petits gâteaux en redescendant ça peut être dangereux, pas pour vous mais pour eux. Croyez en mon expérience, je sais de quoi je parle pour avoir dévalé une pente en plat ventre, un petit Lu dans chaque main. Figurez vous que je les ai sauvés de justesse, préférant déchirer mes avant bras plutôt que de casser mes gâteaux. Alors ménagez votre goûter, prenez le en bas.
Autres détails:
-éviter les bâtons de skis si vous faites peu de dénivellée, vous aurez l'air ridicules et dans les sentiers étroits vous gênerez tout le monde, c'est pénible les croche pieds, surtout en montant, ça vous coupe votre élan (ça sent le vécu)
-n'oubliez pas les jumelles et l'appareil photo, ça peut servir. Un conseil, si vous êtes dans un coin à marmottes laissez l'appareil à portée de main, le temps que vous le sortiez du sac à dos c'est perdu d'avance!
Voilà pour ces quelques recommandations qui j'espère vous seront utiles. Et surtout avant de partir, consultez la météo des guides, parce que ce n'est pas TF1 qui vous avertira d'un orage possible sur les Aravis ou bien sur l'altitude de l'isotherme 0!!

Les Marmottes, au dessus de Saint Nicolas de Véroce

(Photo:emi)

4 commentaires:

metreya a dit…

alors, en tant que randonneuse en haute montagne (si, si, si…) je dirais, vu ma loooooooongue expérience, que le plus important c'est : la cape de pluie et l'appareil photo !!

aldeaselva a dit…

Voici des recommandations de la plus élémentaire prudence que je partage. Je partage aussi cette frustation d'altitude et reste solidaire de tes privations alpines de cet été.

Michèle a dit…

Tes photos me laissent rêveuse. Si j'en avais le pouvoir... me téléporter dans les montagnes !

vanillabricot a dit…

Heu... rien à voir hein ^o ^
mais jte taggue!! Et oui!! Tu l'as bien cherchée ;o)

Détails sur mon blog