mercredi 16 janvier 2008

Lire pour se défendre

Depuis le début de la campagne d'alphabétisation mise en route par le gouvernement de Evo Morales, 601 650 personnes ont appris à lire en Bolivie, c'est-à-dire 73% du total des personnes illéttrées que l'on avait pu recenser. 107 communes ont donc été déclarées "libres d'analphabétisme" au cours de l'année 2007, grâce à la création de plus de 23 000 centres d'alphabétisation dans le pays.
En Bolivie comme ailleurs, l'alphabétisation est le premier pas pour des populations jusque là tenues à l'écart vers une plus grande participation dans la société et la possibilité de connaître et de défendre ses droits.

2 commentaires:

metreya a dit…

Ferais tu de la propagande… et Viva Morales :-))

emi a dit…

Cette fois ce ne sont que des chiffres...objectifs!