samedi 1 décembre 2007

Chacun son tour

A partir d'aujourd'hui nos chers amis américains vont être obligés de montrer patte blanche pour entrer en Bolivie. En effet, le decret signé en janvier dernier prévoit l'obligation pour les citoyens des Etats-Unis de présenter un visa en règle pour pouvoir entrer sur le territoire bolivien. Selon David Cuevas, le consul de Bolivie à Washington, cette décision est "un acte de souveraineté et de réciprocité dans le traitement des visas avec le gouvernement des Etats Unis." Ce fameux visa aura un coût de 100 euros, une durée de validité de 5 ans et permettra de rester sur le territoire bolivien pendant 90 jours.
Pour les boliviens, c'est un juste équilibre des choses qui règlemente à partir de maintenant l'entrée en Bolivie des américains qui ainsi devront perdre leur mauvaise habitude de se sentir en Amérique Latine comme en terrain conquis. Pas sûr cependant qu'un bout de papier change réellement les choses en profondeur...

2 commentaires:

Nouche a dit…

Aucun rapport, mais 1) merci pour tes mots en commentaire dans mon jardin, c'est vrai que c'est toi qui a guidé mon regard vers ces herbes folles à germer! et 2) je trouve super que tu aies mis cette photo de toi que j'adore sur ton blog...
Mille bisous

emi a dit…

1)De rien! 2)Merci!