vendredi 16 février 2007

Le Diable de la mine


Demain débute le célèbre Carnaval de Oruro (le deuxième d'Amérique Latine en terme d'affluence) qui donne lieu à des défilés de danses et de groupes divers ainsi qu'à différentes traditions. Dans les mines, c'est l'occasion de faire des offrandes au Tio, le Diable de la mine, qui est le gardien du minerai et protège les hommes qui travaillent dans les entrailles de la terre. Aujourd'hui, dans la ville minière de Huanuni par exemple (à environ 100km de Oruro), avait lieu la "ch'alla": il s'agit, par des offrandes d'alcool, de feuilles de coca, de tabac, de remercier lors d'une cérémonie le Tio pour la richesse qu'il donne aux mineurs, mais aussi de solliciter sa protection contre les nombreux accidents qui sont récurrents dans la mine. Chaque mine a son propre Tio et il existe de nombreuses légendes en rapport avec la divinité. Cette croyance est très forte dans les régions minières, sans doute parce que la vie y est plus difficile qu'ailleurs et que les mineurs se sont repliés sur leurs traditions comme pour mieux supporter la dureté de leurs conditions de vie.

1 commentaire:

Christine Sara a dit…

Salut toi,

Congratulation !! cela commence bien, alors continue comme ça et fait nous découvrire les charmes des Andes ………

http://metreya.blog.lemonde.fr/